Manuel Valls et Karim Benzema.
Manuel Valls et Karim Benzema. - Montage 20 Minutes / SIPA

La mise au point présidentielle et le fameux « Arrêtez vos conneries » de François Hollande à ses ministres a visiblement porté ses fruits. Invité de l’émission Stade 2 dimanche soir, Manuel Valls a discrètement fait machine arrière sur le cas Benzema, lui qui avait appelé à ne pas sélectionner l’attaquant du Real Madrid pour l’Euro. « Je ne veux absolument pas polémiquer avec Benzema. C’est par ailleurs un formidable footballeur. À eux [au staff de l’équipe de France, ndlr] de faire le choix », a commenté le Premier Ministre, répondant ainsi à ceux qui l’accusent de donner son avis sur un sujet qui ne le concerne pas.

Mais Valls n’étant pas du genre à rétropédaler sans garder sa dignité, en a remis une petite couche au passage quand même histoire de bien manifester son désaccord avec une éventuelle sélection du Français : « Pourquoi un fan de foot comme moi, Premier ministre par ailleurs, ne pourrait pas rappeler uniquement – je suis aussi élu de banlieue – comme quoi un sportif, quel qu’il soit, doit être exemplaire ? chacun dans la société joue son rôle et un sportif aujourd’hui beaucoup plus qu’il y a quelques années ». On a compris là je crois, Manuel.

Mots-clés :