Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et sa femme et Neymar, le 11 janvier 2016 lors de la cérémonie du Ballon d'or à Zurich.
Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et sa femme et Neymar, le 11 janvier 2016 lors de la cérémonie du Ballon d'or à Zurich. - Alexander Hassenstein/FIFA/Gettyimages

Il a répondu un peu tard, en s’excusant de ne pas avoir vu nos mails plus rapidement. « Je suis en Autriche pour les championnats du monde de saut à ski, désolé », nous a fait savoir le photographe Alexander Hassenstein. Un grand écart avec l’objet de notre demande : sa photo de Cristiano Ronaldo serrant la main d’Antonella Roccuzzo, sous les yeux rigolards de Lionel Messi et le regard noir de Neymar, a fait le tour du monde. Photographe de sport pour l’agence Getty, il raconte la petite histoire derrière un cliché devenu viral en quelques minutes lundi soir, lors de la cérémonie du Ballon d'or.

 

Autant vous le dire tout de suite, le bonhomme n’est pas particulièrement fier de cette photo. « J’étais content, pas chanceux. J’étais en face d’eux avec mon appareil. Et ça a duré cinq ou six secondes. Pour moi, il n’y a pas vraiment d’histoire derrière cette photo, c’est le moment, c’est tout. J’étais dans une position privilégiée et je l’ai quittée rapidement. J’ai pris cinq ou six clichés, pas plus, la lumière baissait, et je n’avais pas envie qu’ils se disent « allez le photographe, bouge ». C’est leur moment, pas le mien », explique Alexander Hassenstein. On vous conseille un petit tour sur son site pour admirer son boulot.

Madame Messi, « la vraie reine de la soirée »

Sur le coup, il ne réalise pas encore qu’il a pris LA photo du soir. Celle qui sera reprise, partagée et déformée sur les réseaux sociaux. Il faut dire que ces lascars-là sont rarement ensemble en même temps. Et que la scène a fait rire beaucoup de gens. Sur le moment, Alexander Hassenstein remarque quand même « l’ambiance amicale » mais aussi Antonella Roccuzzo, la compagne de Lionel Messi : « La vraie reine de la soirée ».

 

N’empêche, il était là, seul, et avec la confiance des joueurs. Comment ? Grâce à un shooting photo réalisé quelques heures plus tôt avec les stars (et c’est vrai que ces photos-là sont magnifiques). « On s’est serré la main, on a blagué 20 secondes. Peut-être que les gars un peu plus tard m’ont reconnu et m’ont accepté comme un photographe sérieux et amical, pas un paparazzi. Il y a les belles photos et il y a les documents. La photo pour laquelle vous m’appelez, c’est un document. Tout le monde peut la prendre », assure Alexander Hassenstein.

« Respectueux », le photographe le sera encore après la cérémonie. Il croise le fils de Lionel Messi, Thiago, et le prend en photo. Mais attend un peu avant de la balancer. « J’ai montré la photo à Leo et je lui ai demandé si c’était ok de l’envoyer. Il a dit oui, et m’a remercié de demander. Ils ne m’envoient pas des cartes pour Noël, mais je suis un très bon ami des sportifs. Parce que personne n’a besoin de mauvaises photos ». Et même au saut à ski.

Mots-clés :