Capture d'écran du site Ladyball.
Capture d'écran du site Ladyball. - DR

Honnêtement, c’est tellement gros qu’on se demande si ce n’est pas une blague. Mais vraiment. Depuis mercredi, un nouveau ballon déclenche une vague d’indignation en Grande-Bretagne. Et franchement, on comprend pourquoi : Il s’appelle le « Ladyball », il est tout rose et aurait été conçu spécialement pour « le jeu des femmes », après que certains ont visiblement eu l’impression que les ballons de foot normaux étaient « lourds, encombrants et difficiles à controler ».

 

Le meilleur tweet ? « Ne vous cassez pas un ongle, casser les barrières ».

Le pire dans l’histoire, c’est sans doute que l’entreprise irlandaise prétend démocratiser la pratique sportive des femmes. Oui, vous avez bien lu. AVEC UN BALLON ROSE. Comment le prouver ? Avec des témoignages sur le site de Ladyball, dont on peut franchement douter de la véracité. « Ma technique s’est significativement améliorée depuis que j’ai découvert Ladyball, qui m’a donné la confiance m’améliorer sur et en dehors du terrain », écrit une certaine Stacy. Peut-être est-elle l’une de ces deux demoiselles ? (Vous avez le droit de crier de rage/désespoir).

 

Evidemment, les réactions n’ont pas tardé à tomber pour dénoncer un produit qui concentre absolument tous les préjugés sur la pratique du sport par les femmes. Et à l’heure qu’il est, on espère qu’il s’agit toujours d’une campagne marketing audacieuse pour tester la réaction du grand public sur le sujet.

Mots-clés :