Islam Slimani, auteur du but de la qualification pour l'Algérie contre la Russie, le 26 juin 2014.
Islam Slimani, auteur du but de la qualification pour l'Algérie contre la Russie, le 26 juin 2014. - Jon Super/AP/SIPA

Ils l’ont fait ! Les Algériens, qui ont tenu en échec la Russie hier soir (1-1), se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Une première historique pour les Fennecs, qui n’avaient jamais passé les poules en trois participations (1982, 1986 et 2010).

Pour y parvenir, les hommes de Vahid Halilhodzic ont renversé en seconde période une situation compromise. En bonne position avant la rencontre, puisqu’ils savaient qu’un match nul leur suffisait, les Algériens ont d’abord cru qu’ils verraient leur rêve leur filer sous le nez. La faute à un début de match raté, au cours duquel ils se faisaient surprendre par une belle tête de Kokorin (0-1, 6e).

Le match à revivre en live comme-à-la-maison par ici

Au moins, il ne restait alors plus aux Fennecs qu’à jouer sans se poser de questions. Ce ne fut pas aussi probant que face à la Corée du Sud (4-2), dimanche, mais leur abnégation a fini par payer. Encore auteur d’un très bon match, Islam Slimani reprenait de la tête un coup franc de Yacine Brahimi et délivrait tout un pays (1-1, 60e).

Entre volonté d’enfoncer le clou et, surtout, peur du vide, la dernière demi-heure leur paru une éternité. Mais la délivrance à son terme valait bien les souffrances endurées. Le 8e de finale contre l’Allemagne, le 30 juin, sera quoi qu’il arrive une fête pour le football algérien.

Mots-clés :