Franck Ribéry lors du match entre la France et la Finlande le 15 octobre 2013.
Franck Ribéry lors du match entre la France et la Finlande le 15 octobre 2013. - PDN/SIPA

Franck Ribéry est décidément un garçon susceptible. En pleine campagne pour obtenir le Ballon d’Or début janvier, le Munichois dézingue à tout va, en particulier ceux qui ont le malheur de penser qu’il n’est pas le meilleur joueur du monde. Le dernier en date, Mamadou Sakho, qui avait confié sur le plateau de Bein Sport qu’il aurait plutôt voté Ronaldo, «même si son vote de cœur allait à Ribéry.»

Et bien Franky est vexé. Très vexé, même, comme il l’a dit sur RTL:  «Je n´en veux pas à Mamadou Sakho, Mais il m´a décu. Il m´a décu par rapport à ce qu´il a pu dire récemment sur moi. Mais bon, c´est comme ca, c´est le foot. Il a donné son avis. C´est la vie. Ce n´est pas grave.» Gérard Houiller, c’était pas grave non plus alors?

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé