Le Tour de France 2014 partira de l'Angleterre.
Le Tour de France 2014 partira de l'Angleterre. - DR/ASO

Romain Baheux

Ils sont fixés. Les organisateurs du Tour de France ont dévoilé ce mercredi matin le parcours du cru 2014 de la Grande Boucle (5-27 juillet) qui s’élancera de Leeds en Angleterre. Le peloton devra ensuite faire face à un détour sur les pavés du nord de la France, un passage par les Vosges et les Alpes, trois étapes difficiles dans les Pyrénées et un unique contre-la-montre la veille de l’arrivée à Paris.

Le retour des pavés. Trois ans plus tard, les revoilà. Comme lors du dernier Tour de France de Lance Armstrong, les coureurs devront emprunter quelques uns des mythiques secteurs pavés de Paris-Roubaix, lors de la cinquième étape entre Ypres (Belgique) et Arenberg. Les favoris devront se méfier d’une cassure ou d’une chute pénalisante pour la suite du Tour. En 2010, le Luxembourgeois Fränk Schleck avait dû abandonner, victime d’une fracture de la clavicule. Un scénario redouté par Christopher Froome, vainqueur l’an dernier et guère adepte de ces passages peu adaptés à ses qualités.

Les Pyrénées reprennent de l’importance. Délaissé au profit des Alpes l’an dernier, le massif pyrénéen accueillera les coureurs de la Grande Boucle lors de la dernière semaine de l’épreuve avec trois étapes au programme, dont deux arrivées au sommet à Saint-Lary-Soulan et à Hautacam. Dans les Alpes, le peloton aura notamment l’occasion de s’expliquer sur les pentes de Chamrousse et de Risoul. Comme en 2012, les organisateurs ont également prévu une arrivée au sommet dans les Vosges à La Planche des Belles Filles.

Un seul contre-la-montre. Le contre-la-montre est un peu délaissé dans cette Grande Boucle 2014 après un par équipes et deux individuels cet été. Mais attention, l’unique chrono du Tour se tiendra la veille de l’arrivée à Paris et pourrait être déterminant pour la victoire finale ou le podium. A peine sortis des Pyrénées, les coureurs pourront profiter de ce contre-la-montre entre Bergerac et Périgueux avant de rallier Evry pour la dernière étape et l’arrivée sur les Champs-Elysées le 27 juillet.