Les supporteurs de Nice interdits de déplacement à Ajaccio, annonce Valls

avec AFP

— 

Un arrêté signé du ministre de l'Intérieur Manuel Valls a interdit vendredi aux supporteurs de Nice de se rendre dimanche à Ajacccio pour le match de la 3e journée de Ligue 1 entre les équipes des deux villes (17h00), en raison du «risque de violences et de dégradations».

«Il existe une rivalité profonde et violente entre les groupes de supporters corses et niçois", qui «se traduit, de manière récurrente et systématique, par de nombreux incidents violents», parfois «à l'encontre de supporters d'autres clubs» également, relève l'arrêté, publié vendredi au Journal Officiel (JO).

Jets de pétards ou de projectiles

Le match est prévu dimanche à 17h00, au stade François-Coty d'Ajaccio, entre l'OGC Nice et l'AC Ajaccio, pour la 3e journée du championnat. De plus, «les supporters de chaque équipe s'illustrent par des jets de pétards ou de projectiles, par l'allumage de fumigènes et de bombes agricoles», sources de «blessures physiques ou de départs d'incendie» à plusieurs occasions, ajoute le texte.

Considérant que «le risque de violences et de dégradations est élevé», avec des conséquences «décuplées par la présence de nombreux touristes», le ministre a donc décidé que de samedi 09h00 à dimanche minuit, «le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'OGC Nice ou se comportant comme tel est interdit entre les communes du département des Alpes-Maritimes, les ports de Marseille et de Toulon, les aéroports de Marignane et de Hyères, d'une part, et la Corse, d'autre part».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.