L'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur de l'édition 2012 de Roland-Garros, le 11 juin 2012, à Paris.
L'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur de l'édition 2012 de Roland-Garros, le 11 juin 2012, à Paris. - PATRICK KOVARIK / AFP

A.M.

«Une meilleure répartition des gains guide notre réflexion sur la dotation». Dans un communiqué de presse envoyé lundi matin, Gilbert Ysern, le directeur-général de Roland-Garros, annonce l’augmentation des primes pour la version 2013 du tournoi. Globalement, le montant des prize-money grimpe de 3% pour atteindre 22 millions d’euros. 

Cette année, les vainqueurs du tournoi messieurs et dames remporteront 1,5 million d’euros, contre 1,25 million l’année passée. «L’augmentation la plus significative sera celle des joueuses et des joueurs qui perdront aux 2e, 3e et 4e tours: leur dotation progressera de 25% par rapport à 2012», assure la direction du tournoi. 

Par comparaison, le vainqueur de l’Open d’Australie a empoché 1,86 million d’euros. Mais la direction de Roland-Garros assure que son effort «s’inscrit dans le cadre du plan sur quatre ans, qui verra la dotation de Roland-Garros augmenter encore de 10 millions d’euros d’ici à 2016». 

Les chiffres de la dotation de Roland-Garros 2013 en détail:

Vainqueur: 1.500.000 euros

Finaliste: 750.000 euros

Demi-finaliste: 375.000 euros

Quart de finaliste: 190.000 euros

Huitième de finaliste: 100.000 euros

3e tour: 60.000 euros

2e tour: 35.000 euros

1er tour: 21.000 euros