Le président de Lyon Jean-Michel Aulas (à dr.), au côté de son conseiller, Bernard Lacombe (à g.), le 24 août 2012 à Evian.
Le président de Lyon Jean-Michel Aulas (à dr.), au côté de son conseiller, Bernard Lacombe (à g.), le 24 août 2012 à Evian. - R.Pratta/REUTERS

On ne touche pas à Karim Benzema devant Bernard Lacombe. Surtout quand on est une femme. Ne cherchez pas la logique, elle est propre au conseiller du président Aulas, qui s’est fait remarquer sur l’antenne de RMC par une remarque misogyne envers une auditrice qui a eu le malheur de réclamer la mise sur le banc de l’ancien attaquant lyonnais.

«Je ne discute pas avec les femmes de football. Je le dis parce que c’est mon caractère. C’est comme ça. Qu’elles s’occupent de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux», a lancé Bernard Lacombe à l’antenne. Il était invité à réagir à la critique de l’auditrice, assez remontée contre l’attaquant des Bleus: «Karim Benzema est une grosse blague, il n’a pas marqué depuis juin 2012. Il n’a pas chanté “La Marseillaise” et n’est pas représentatif d’un Bleu», avait-elle lâché. Mais visiblement, il fallait être un homme pour qu’il y ait débat.

>> Vous êtes une femme, vous supportez l'OL? Que pensez-vous des propos de Bernard Lacombe?

Réagissez en participant dans les commentaires ou contactez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr 

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé