Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant du PSG, le 8 février 2013, contre Bastia.
Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant du PSG, le 8 février 2013, contre Bastia. - AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

R.S.

Inutile de le proposer à Motus ou au Scrabble, le verbe «zlataner» n’est pas considéré comme un mot français. Selon Le Parisien, le néologisme inventé par Canal+ n’intégrera ni le Petit Robert 2014 ni le Petit Larousse illustré 2014, dont la sortie est prévue en juin. Les experts ont estimé que le terme pouvait disparaître aussi vite qu’il était arrivé dans la langue française. Si son emploi est toujours aussi fréquent l’année prochaine, les experts pourraient néanmoins reconsidérer sa validité. En Suède, le conseil de la langue l’a déjà adopté.

Aux Guignols ou sur les terrains de foot, «zlataner» désigne à peu près tout ce qui marque la domination d’un joueur sur son adversaire, en référence à l’attitude de Zlatan Ibrahimovic depuis son arrivée au PSG. Le verbe pourrait être traduit par «gagner haut la main» ou «écraser sans forcer». Un exemple simple: L’attaquant du PSG s’est fait zlataner par le dictionnaire.