L'ancien joueur argentin, Diego Maradona, lors de son arrivée en Italie le 25 février 2013 à Rome.
L'ancien joueur argentin, Diego Maradona, lors de son arrivée en Italie le 25 février 2013 à Rome. - REUTERS

R.S.

David Beckham a encore du travail en matière de présentation façon rock star. Dans l’exercice, Diego Maradona est imbattable quand il débarque en Italie. Lundi après-midi, l’idole argentine a posé le pied à Rome avec sa veste en cuir et ses lunettes fumées, pour répondre devant la justice de ses soucis avec le fisc italien. Comme à chaque fois, le Pibe de Oro a débarqué à l’aéroport sous les vivats, avant de rallier Naples, sept ans après sa dernière apparition dans la ville qui l’a fait roi. Celui qui vit désormais à Dubaï avait été condamné en 2005 par la Cour de cassation à payer 37,2 millions d'euros, dont 23,5 millions d'intérêts de retard, pour n'avoir pas payé régulièrement l'impôt sur le revenu. Mais la justice italienne a décidé le 3 novembre 2012 de remettre les compteurs à zéro en raison d'erreurs de procédure. Une nouvelle enquête est en cours.