Le Troyen Fabrice Nsakala, le 22 septembre 2012, à Sochaux.
Le Troyen Fabrice Nsakala, le 22 septembre 2012, à Sochaux.

B.V.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • «One shot» ou amélioration durable? Face au PSG, Sochaux a prouvé qu’il était capable de jouer les yeux dans les yeux avec la meilleure équipe française. Reste à le confirmer face à Rennes, cet après-midi, au Stade de la Route de Lorient. De leur côte, les Bretons, qui viennent de perdre leur meilleur joueur Romain Alessandrini, pourraient reprendre provisoirement la 5e place à Saint-Etienne.

    >> Rendez-vous à 16h55 pour ce bon petit match de Ligue 1

    permalien