Pistorius prend un «jour de récupération»

16 contributions
Publié le 23 février 2013.

SPORTS - Au lendemain de sa libération sous caution...

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, inculpé du meurtre de sa petite amie le 14 février, jour de la Saint-Valentin, prenait un jour au calme en famille samedi, au lendemain de sa libération sous caution, a indiqué son oncle.

>> Revivez la journée de vendredi dans l'affaire Pistorius

«Je voudrais qu'Oscar puisse se ressaisir, et avoir un jour normal. Nous allons essayer de tout éteindre et de n'avoir aucun contact avec aucun média, et nous allons juste prendre un jour de récupération», a déclaré Arnold Pistorius, porte-parole de la famille de l'athlète, à la radio 702. «La famille veut juste passer du temps ensemble», a ajouté à l'AFP une source proche des Pistorius. Le père du sportif, Henke Pistorius, a tout de même décroché quand l'AFP l'a appelé, mais il n'a pas voulu dire où son fils avait passé la nuit, ni faire aucun commentaire.

Il pourrait reprendre les entraînements dès lundi

Selon la presse sud-africaine, Oscar Pistorius, qui n'a pas le droit d'aller chez lui, aurait élu domicile, au moins provisoirement, chez son oncle Arnold. Il pourrait aussi rencontrer son entraîneur pendant le week-end, selon la source proche de la famille. «Il est un athlète professionnel, il doit entretenir son corps», a-t-elle commenté. Le coach Ampie Louw avait dit vendredi qu'il pensait que Pistorius pourrait reprendre les entraînement dès lundi.

Oscar Pistorius est sorti libre du tribunal d'instance de Pretoria vendredi soir, après avoir accepté de payer une caution d'un million de rands (85.000 euros). La première audience de son procès pour meurtre a été fixée au 4 juin. Il est accusé d'avoir tiré quatre balles de 9 mm sur sa petite amie Reeva Steenkamp dans la nuit du 13 au 14 février. Pistorius plaide l'accident, expliquant qu'il l'a prise pour un cambrioleur caché dans les toilettes, tandis que le Parquet pense qu'il y a eu préméditation, évoquant notamment une violente dispute entre les deux amants juste avant le drame.

Avec AFP
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr