Le skipper italien Alessandro Di Benedetto, l'un des concurrents du Vendée Globe 2012.
Le skipper italien Alessandro Di Benedetto, l'un des concurrents du Vendée Globe 2012. - JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

J.L.

Il a égayé ce Vendée Globe par sa gaieté et sa joie de vivre communicative. Alessandro Di Benedetto a franchi la ligne d’arrivée de la course autour du monde en solitaire aux commandes de Team Plastique (le plus vieux bateau engagé sur la course) vendredi à 15h36. L’Italien, dernier concurrent à n’avoir pas encore relié les Sables d’Olonne, prend la onzième place de l’édition 2012 en bouclant sa course en 104 jours, 2 heures et 34mn, soit 26 jours de plus que François Gabart. C'est le plus petit écart jamais enregistré entre le premier et le dernier en sept éditions du Vendée Globe.