L'athlète handisport sud-africain Oscar Pistorius a été transféré aux premières heures du jour mardi au tribunal d'instance de Pretoria, où il doit comparaître pour le meurtre de son amie Reeva Steenkamp le jour de la Saint-Valentin, a rapporté la radio locale EWN.
L'athlète handisport sud-africain Oscar Pistorius a été transféré aux premières heures du jour mardi au tribunal d'instance de Pretoria, où il doit comparaître pour le meurtre de son amie Reeva Steenkamp le jour de la Saint-Valentin, a rapporté la radio locale EWN. - Stephane de Sakutin afp.com

avec AFP

Oscar Pistorius, le célèbre athlète paralymique sud-africain inculpé du meurtre de sa petite amie Reeva, une top-modèle tuée chez lui le jour de la Saint-Valentin, est «hébété par le choc et le chagrin», a indiqué son oncle Arnold samedi dans un communiqué.

«Comme vous pouvez l'imaginer, notre famille tout entière est terrassée, nous sommes complètement en état de choc --d'abord à cause de la mort tragique de Reeva que nous avions tous rencontrée et profondément appréciée ces derniers mois», a déclaré Arnold Pistorius. «Oscar est --comme vous pouvez l'imaginer-- hébété par le choc et le chagrin», a-t-il dit, tandis que le sportif passait sa troisième journée en détention après le drame dont il conteste la qualification de meurtre. «Nous avions tous pu mesurer la place qu'elle avait prise auprès d'Oscar durant cette période et combien ils étaient heureux. Ils avaient des projets ensemble et Oscar se sentait plus heureux dans sa vie privée qu'il ne l'avait été depuis longtemps», a ajouté M. Pistorius, l'oncle.

«En même temps, toute notre famille se bat évidemment pour battre en brèche l'accusation de meurtre à l'encontre d'Oscar. Après avoir consulté les représentants légaux, nous regrettons l'allégation de meurtre prémédité. Nous n'avons aucun doute sur le fait qu'elle est infondée et que le dossier du parquet, y compris les pièces à conviction, démentent fortement toute possibilité d'un meurtre prémédité et d'un meurtre tout court», a-t-il ajouté.

La victime dans une émission de télé-réalité enregistrée avant sa mort samedi soir

«Nous portons tous le deuil pour Reeva, sa famille et ses amis», a ajouté M. Pistorius, à quelques heures de la diffusion d'une émission de télé-réalité tournée avant la mort de Reeva Steenkamp et dont la famille a accepté qu'elle soit diffusée pour que «tout le monde voie qui elle était», selon la chaîne publique SABC1.

Dans cette vidéo, qui prend un tour poignant après la mort tragique de la jeune femme, on y voit la blonde Reeva, 29 ans évoluer parmi les dauphins, et proclamer, radieuse, son amour pour la Jamaïque -où le tournage a eu lieu- et pour la vie en général. Elle commente également «sa sortie» de l'émission en disant l'importance de «toujours conserver son intégrité, garder la classe, et être toujours vrai avec soi-même», avant de conclure: «Vous allez tous tellement me manquer», selon cette vidéo postée sur internet par un participant et visionnée par l'AFP.