L'Argentin Lionel Messi (en bleu à g.) et Zlatan Ibrahimovic (en jaune, à dr.) lors d'un match amical le 7 février 2013 à Stockholm.
L'Argentin Lionel Messi (en bleu à g.) et Zlatan Ibrahimovic (en jaune, à dr.) lors d'un match amical le 7 février 2013 à Stockholm. - REUTERS

R.S.

Suède 2-3 Argentine. Quand Messi mate Zlatan

Il y avait de la star au mètre carré en Suède, mercredi soir. Mais hormis Zlatan Ibrahimovic, tous les cadors portaient un maillot ciel et blanc lors de ce match. L’Argentine s’impose donc logiquement grâce à Aguero, Higuain et un but contre son camp de Lustig. En face, Zlatan n’a pas marqué mais s’est contenté de remettre à sa place Antony Gautier, l’arbitre français du match.  Antony Gautier: «On peut parler français maintenant? Zlatan: Ici on est en Suède, on parle suédois.»

 

Angleterre 2–1 Brésil: Ronaldinho fait pschitt

Pour son retour sous le maillot de la Seleçao, Ronaldinho aurait pu être le héros du Brésil devant les 87.500 spectateurs entassés à Wembley. Au lieu de ça, l’ancien Parisien a loupé un pénalty qui aurait pu permettre à son équipe de ramener un nul d’Angleterre. A un an et demi de son Mondial à domicile, le Brésil a encore du boulot.

Pays-Bas 1–1 Italie: Verratti en sauveur

A sa manière, le PSG a sauvé l’Italie d’une nouvelle défaite en amical, mercredi soir. A la toute dernière minute du match, c’est une percée de Marco Verratti, entré à la 60e minute, qui permet à la Squadra Azzurra d’égaliser. Le premier but en sélection de l’Italien.


 

Portugal 2-3 Equateur. Le chef d’œuvre inutile de Ronaldo.

Son contrôle porte manteau-frappe enchaînée dans le but adverse est peut-être le geste de la soirée. Mais vu le résultat, il ne sert à rien. Malgré ses gestes de classe, Cristiano Ronaldo n’a pu empêcher la défaite à domicile du Portugal contre l’Equateur. Une contre performance inquiétante, qui porte à quatre le nombre de matchs consécutifs sans victoire des Lusitaniens. La saudade, ça s’entretient.

Espagne 3-1 Uruguay. La boulette de la soirée pour Muslera

Apparemment, le gardien uruguayen avait fait la vaisselle avant le match. Il avait même laissé un peu de savon sur ses doigts, particulièrement glissants au moment de capter la balle sur un tir de Fabregas. Pour la 100e de Carlos Puyol en défense, l’Espagne s’impose sans problème face à l’Uruguay dans un match qui avait lieu au Qatar. Oui, la Coupe du monde 2022, ça se prépare.