REUTERS

Le beau parcours de la Française Kristina Mladenovic a pris fin samedi en demi-finale de l'Open GDF, où elle est tombée face à l'Allemande Mona Barthel en deux manches 6-1 6-4.
En finale, Barthel affrontera l'Italienne Sara Errani, tête de série n°1 du tournoi parisien, qui a bénéficié de l'abandon de son adversaire Kiki Bertens.
Mona Barthel, 45e joueuse mondiale à 22 ans, n'a eu besoin que d'une heure et cinq minutes pour se défaire de Mladenovic, après avoir écoeuré une autre Française, Marion Bartoli, en quart de finale.
La Française de 19 ans a semblé fatiguée, tant physiquement que mentalement, au lendemain de sa première victoire contre une joueuse du Top 10 mondial, Petra Kvitova, vendredi soir.
Incapable de prendre le service de son adversaire, la protégée de Thierry Ascione est apparue tendue et a rapidement lâché la première manche, commettant beaucoup de fautes directes.
Dans le deuxième set, elle s'est accrochée jusqu'à 4-4 avant de céder face à la régularité de l'Allemande, promise à un bel avenir du haut de ses 22 ans.
Un peu plus tôt, la septième joueuse mondiale, Sara Errani, avait connu une demi-finale encore plus tranquille que Barthel.
Elle menait 5-0 après 25 minutes dans la première manche lorsque Bertens, touchée au dos, a fait signe à l'arbitre de chaise qu'elle n'était pas en mesure de continuer.