L'attaquant suédois du Paris SG Zlatan Ibrahimovic n'a pas été sanctionné jeudi par la commission de discipline de la LFP, qui devait se prononcer sur un incident intervenu lors d'un match contre Lyon, quand il avait marché sur la tête du défenseur Dejan Lovren.
L'attaquant suédois du Paris SG Zlatan Ibrahimovic n'a pas été sanctionné jeudi par la commission de discipline de la LFP, qui devait se prononcer sur un incident intervenu lors d'un match contre Lyon, quand il avait marché sur la tête du défenseur Dejan Lovren. - Franck Fife afp.com

© 2013 AFP

L'attaquant vedette du Paris SG Zlatan Ibrahimovic ne s'est pas présenté jeudi devant la commission de discipline de la Ligue (LFP) qui l'avait convoqué pour un geste dangereux vis-à-vis d'un joueur de Lyon le 16 décembre. Le directeur adjoint du club de la capitale, Olivier Létang, accompagné de deux avocats, est arrivé vers 18h15 au siège de la LFP et est sorti peu avant 19h00, avec le sourire.

«C'est la Ligue qui donnera sa délibération à la fin des audiences, a dit le dirigeant parisien. Nous n'avons pas le résultat, on verra tout à l'heure». Lors de la victoire contre l'OL en L1 le 16 décembre (1-0), Ibra avait eu un geste malheureux en piétinant le visage du défenseur Dejan Lovren à la 40e minute. Cette action, qui s'était produite dans le cours du jeu, n'avait pas été sanctionnée par l'arbitre, mais le geste a été jugé suffisamment grave par la commission de visionnage pour qu'elle saisisse la commission de discipline.