Ligue1: Quel mercato pour le championnat de France?

3 contributions
Publié le 31 décembre 2012.

FOOTBALL - Les principaux transferts à prévoir...ou pas...

Le mercato d’hiver qui s’ouvre en France s’annonce un peu tristounet, vu l’état des finances des clubs de L1, on vous l’accorde. D’autant que le PSG a déjà effectué son transfert de l’intersaison avec Lucas Moura. Mais c’est sans compter bons coups organisés de longue date par les plus fins recruteurs de l’Hexagone ou sur les figures de style de Jean-Michel Aulas pour se débarrasser de ses gros salaires à Lyon. 20 Minutes fait le tour des rumeurs qui devraient agiter la L1 au mois de janvier

Ceux qui vont partir quoi qu’il arrive

On a beau chercher, on ne voit pas comment Nenê pourrait de nouveau porter le maillot parisien un jour. «Tant que je n'ai pas trouvé d'accord, je dois me présenter aux séances d'entraînement, mais j'ai discuté avec Leonardo et il accepte de me libérer» a expliqué le gaucher à un média brésilien ce week-end. Une proposition décente d’un club de Sao Paulo devrait suffire à convaincre Nenê de s’offrir une retraite dorée au pays. Même chose pour Lugano ou Tiéné, toujours joueurs de foot aux dernières nouvelles. Le Lillois Debuchy, qui meurt d’envie de rejoindre Newcastle depuis cet été, devrait enfin être autorisé à signer chez le 17e de Premier League, tandis que Nancy a déjà perdu ou presque ses deux meilleurs attaquants, Mollo et Bakar, en partance vers Saint-Etienne. Enfin mention spéciale à l’OM qui va réussir à attirer le Valenciennois Kadir (6 buts et 4 passes décisives) pour 500.000 euros.

Ceux qu’on aimerait faire partir mais qui vont rester

Comme à chaque mercato depuis un an, Jean-Michel Aulas va tenter de vendre Michel Bastos au premier club des Emirats qui se présente. Sauf que le salaire du Brésilien -280.000 euros par mois- va refroidir tous ses prétendants, comme d’habitude. Le président lyonnais se retournera alors vers Gourcuff, si ce dernier n’est pas blessé. Avec le même résultat. On souhaite plus de réussite à Michel Seydoux pour se débarrasser de Salomon Kalou, un poids mort sur le terrain et un poids lourd pour les finances nordistes. Si un club voulait s’offrir De Melo pour le même prix, le LOSC ne lui mettrait sûrement pas de bâtons dans les roues. De son côté, le président bordelais Jean-Louis Triaud attendra en vain qu’un club brésilien veuille bien lui acheter l’intermittent du spectacle Jussiê. Ryad Boudebouz, lui, ne signera pas à l’OM, encore moins au PSG ou à l’OL. Il restera à Sochaux toute sa vie, en fait.

Ceux qui vont plomber leur carrière dans un mauvais club de Premier League

Evidemment, une rumeur de transfert émanant du Daily Mail est à prendre avec des pincettes. Mais la perspective de voir Yann M’Vila et Loïc Rémy faire un adieu définitif à leur statut d’international du côté des de QPR, lanterne rouge de Premier League, le tout pour un chèque total de 20 millions d’euros, est assez désolante. Surtout pour le Marseillais, qui ne mériterait vraiment pas de finir aux oubliettes à cause de six mois passés à soigner des blessures. Pour M’Vila en revanche, ce serait l’aboutissement d’une année 2012 en chute libre…Bafé Gomis n’a pas ce problème puisqu’il est dans la forme de sa vie cette saison (11 buts) : c’est bien ce qui pourrait lui coûter un transfert à Stoke City contre un gros chèque adressé nominativement à JMA. A moins que l’heureux gagnant du challenge «du transfert qui va ruiner la carrière de l’avant-centre le plus efficace de L1» ne soit finalement le Bordelais Yoann Gouffran.

Ceux qui vont dire non au PSG

Le jeu est moins drôle depuis les arrivées de Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic, mais le PSG n’est pas –encore- à l’abri de se prendre une grosse veste sur le marché des transferts cet hiver. S’il sera difficile à l’état-major parisien de faire aussi bien que le feuilleton Pato au mois de janvier dernier, un dossier à la Beckham –je viens, ah non je ne viens plus- n’est pas tout à fait à exclure. Au rayon des candidats potentiels, le Néerlandais Sneijder, lofteur de luxe à l’Inter Milan, arrive en pole position, suivi de très peu par le latéral gauche de Chelsea Ashley Cole. Mais le vrai refus qui ferait mal au PSG viendra plus sûrement de Madrid, où Cristiano Ronaldo estime qu’il n’est pas traité à sa juste valeur. Le problème, c’est que le Portugais aurait déjà signé un accord pour retourner à Manchester United. Et ce malgré les 100 millions d’euros que les Qataris seraient prêts à mettre sur la table pour se l’offrir.   

Julien Laloye
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr