Le parcours du Tour de France 2013.
Le parcours du Tour de France 2013. - DR/ASO

Romain Scotto

Amateurs de cartes postales, ce Tour de France est fait pour vous. Pour l'édition 2013, dévoilée ce midi par Christian Prud'homme, les organisateurs du Tour ont concocté un parcours fidèle à une double philosophie: Rendre hommage aux grands monuments de  l'épreuve qui fête l'année prochaine son centenaire et y inclure quelques nouveautés, comme pour projeter le Tour vers l'avenir après plusieurs jours difficile où il n'a cessé de revisiter son passé.

>> Revivez la présentation du parcours du Tour de France 2013 en live par ici

Des cols mythiques. Avec six étapes de montagne dont quatre arrivées au sommet, ce Tour 2013 s'annonce plus éprouvant que le précédent, gagné d'avance par Bradley Wiggins. Il visitera d'abord les Pyrénées avec une première arrivée corsée à Ax 3 Domaines. Mais le plat de résistance de ce Tour se trouvera dans les Alpes, où les grimpeurs type Contador devraient trouver quelques étapes à leur convenance. Une arrivée au Ventoux le 14 juillet tout d'abord après 242km, et surtout l'Alpe d'Huez par deux fois lors d'une même étape, deux jours plus tard. Au programme également, quelques sommets mythiques tels Peyresourde, le Glandon ou  la Madeleine. 

Des chronos inédits et des sites inexplorés. Jetez Le Routard, le meilleur guide touristique de l'année est bien ce parcours dessiné autours de quelques sites jamais visités. La Corse tout d'abord où les trois premières étapes, très nerveuses avec quelques dénivelés interessants, devraient être prisées par les puncheurs. Puis l'arrivée sur le continent sera fêtée par un contre-la-montre par équipe de 20km autour de Nice. Après un détour par les Pyrénées, le Tour d'arrêtera au Mont Saint-Michel, site d'arrivée du deuxième contre-la-montre, individuel cette fois. Le troisième et dernier sera plus montagneux entre Embrun et Chorges dans les Alpes, ce qui n'a pas grand chose à voir avec la dernière édition, marquée par près de 100km de chrono au total. Cette fois, la victoire ne se jouera donc pas avec un casque en forme de suppositoire.

Quelques sprints pour la route. Puisqu'il faut bien satisfaire tout le monde, les sprinteurs trouveront quelques étapes pour enclencher leurs gros braquets. En longeant la Méditerranée de Cagnes-Sur-Mer à Montpellier tout d'abord avec deux étapes où le vent devrait souffler. A Albi, Lyon, Tours et sur les Champs-Elysées, villes ou étapes mythiques du Tour, la victoire devrait aussi se jouer au sprint. Petite nouveauté, l'arrivée sur les Champs-Elysées devrait se disputer «en nocturne», autour de 20h.

>> Que pensez-vous du tracé de cette centième édition? Venez-nous le dire dans les commentaires.