Aulas et Thiriez devant le projet de Grand Stade de Lyon.
 Aulas et Thiriez devant le projet de Grand Stade de Lyon. - 20 minutes

Au départ il devait être terminé à l’été 2014. Puis en juillet dernier, sa date de livraison avait été repoussée à la fin de l’année 2014. Finalement le Grand Stade de l’OL devrait être prêt en juin 2015. C’est ce qu’a annoncé Jean-Michel Aulas, mardi, en marge de la signature d’un partenariat en faveur de l’OL féminin. «Il n’y a pas d’éléments nouveaux. Un recours a été déposé contre le permis de construire qui sera jugé en décembre. Dans l’attente de ce recours, nous faisons en sorte d’avancer au mieux au niveau des discussions sur le contrat de conception-réalisation (avec Vinci) qui est en voie de finalisation, et sur le financement, a déclaré le président de l’OL. Mais tant que les recours n’ont pas été purgés, ça complique un petit peu les choses ».

La construction de l’enceinte sportive, choisie pour accueillir plusieurs rencontres de l’Euro 2016, n’a toujours pas commencé sur le site du Montout à Décines. Ce qui inquiète les organisateurs. «L’Euro 2016 se jouera bien à Lyon, a ajouté Jean-Michel Aulas. J’ai eu des échanges avec Jacques Lambert, le président du comité d’organisation mais aussi avec Michel Platini. Nous avons donc décidé de prendre un certain nombre de dispositions à l’avenir, c’est-à-dire d’exiger ou de demander un certain nombre d’indemnités reconventionnelles si par hasard les recours n’aboutissaient pas».

Recours en cours

Des habitants de Décines, Chassieu et Lyon ont saisi la Cour administrative d’appel pour contester la déclaration d’intérêt général du projet. Leur recours avait été rejeté en première instance, en juillet dernier. Par ailleurs, des paysans contestant leurs expropriations des abords du futur stade ont été déboutés récemment par le conseil constitutionnel.

Mots-clés :