Zlatan Ibrahimovic célèbre son but face au Losc, au Grand Stade de Lille, le 2 septembre 2012. 
Zlatan Ibrahimovic célèbre son but face au Losc, au Grand Stade de Lille, le 2 septembre 2012.  - REUTERS/Pascal Rossignol

A.D.

Coup d’intox ou réelle admiration, l’Olympique de Marseille semble s’être passé le mot au sujet de Zlatan Ibrahimovic. A quelques jours de recevoir le Paris Saint-Germain dans un «clasico» bouillant (l’OM est leader, le PSG deuxième), les olympiens ont visiblement décidé de brosser l’attaquant suédois dans le sens du poil. «Ibrahimovic est un joueur énorme. Il fera en France ce qu’il a fait dans toute l’Europe, à nous de l’en empêcher. Même si on est Marseillais, on ne peut pas nier qu’il est un grand joueur», avait d’abord commencé José Anigo, dimanche dans Stade 2.

«Je le connais depuis l’Ajax »
 
Déjà meilleur buteur de Ligue1 avec sept buts en autant de journées, l’ancien attaquant de l’AC Milan impressionne à chacune des ses sorties. Des performances qui n’étonnent pas Jordan Ayew, grand fan du géant suédois. «Il a tout. C’est un très grand joueur. Il est au-dessus de la Ligue1, a notamment lâché le jeune marseillais dans les colonnes de France Football. Avant de poursuivre : «Je l’apprécie énormément, mais ça me fait rire que tout le monde se mette à parler de lui cette année. Moi, je ne le connais pas d’aujourd’hui, je le connais depuis l’Ajax (Amsterdam, de 2001 à 2004).» Pas sûr que les Marseillais rigolent toujours après le match dimanche soir.