Roland-Garros 2013: Simon-Federer (1-6, 6-4, 6-2, 2-6, 3-6) à revivre en live comme-à-la-maison

0 contributions
Publié le 4 octobre 2012.

ligue des champions Le PSG, bien trop inoffensif, s'est incliné au Portugal (1-0)

Les Parisiens s'étaient peut-être vus trop beaux, et nous avec, influencés par les succès de façade remportés contre des équipes aussi limitées que Bastia ou Sochaux. A Porto, face à un adversaire plus habitué que lui aux joutes européennes, le PSG a souffert dans des proportions inédites cette saison. Il ne s'est incliné que sur un but de Rodriguez en fin de match (1-0, 83e), mais la punition aurait pu être bien pire.
Dés l'entame, Porto, tout en jeu de passes léchées et en percussion sur les ailes, a complètement étouffé le bloc parisien, avec mention spéciale au duo Chantôme-Van der Wiel, dépassé sur chaque action ou presque. Le latéral droit néerlandais avait la réputation d'être un peu tendre sur le plan défensif, et bien c'est confirmé, à tel point qu'on se demande comment Ancelotti a pu attendre aussi longtemps pour le remplacer par Christophe Jallet, peu après l'heure de jeu. Le PSG n'avait pas encore encaissé de buts et cela tenait du miracle.
Par souci de synthèse, on vous épargnera la liste de toutes les occasions lusitaniennes pour se concentrer sur les plus évidentes : duels remportés par Sirigu (27e, 60e, 78e), gros ratés des attaquants portugais (2e, 4e, 59e) et un wagon de centres en retrait sauvés en catastrophe par Thiago Silva ou Sakho, qui n'a pas manqué d'expérience sur le coup.
Au milieu de tout ça, Paris a bien existé de temps en temps, mais le jour de son anniversaire, Zlatan Ibrahimovic, maladroit (11e) ou suffisant (20e), avait laissé les cadeaux à la maison. Et sur ce qu'il a montré mercredi soir, le Suédois ferait bien de prendre N'Koulou et la formation marseillaise un peu plus au sérieux dimanche soir. Comme tous ses coéquipiers.

Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr