Le PSG trie son public

7 contributions
Publié le 27 septembre 2012.

FOOTBALL - Dans une interview au «Parisien», Jean-Claude Blanc a défendu la politique répressive du club envers certains supporters...

La polémique avait éclaté après l’expulsion manu militari de supporters parisiens à Coubertin lors de la rencontre Paris hand-Cesson, comptant pour la première journée du championnat de handball. Certains étaient interdits de stade au Parc des Princes, d’autres pas. Jean-Claude Blanc, le président du PSG, est revenu sur l’affaire dans Le Parisien ce jeudi, pour défendre la politique du club. Selon l’ancien directeur sportif de la Juventus Turin, il s’agissait «d’un certain nombre de gens qui n’avaient pas respecté les règles de savoir-vivre vis-à-vis du club dans le passé».

Le plan Leproux plus que jamais maintenu

Au total, ce sont entre 30 et 40 personnes qui ont vu leurs billets annulés par le club, à partir d’une liste fournie par la préfecture de police. Et ce sera comme ça à chaque fois: «Nous adoptons cette ligne de conduite au Parc des Princes, mais aussi pour les matchs des féminines et des handballeurs. On a le droit d’accueillir le public qu’on souhaite avoir dans la salle.»

Autant dire que le PSG n’est pas prêt d’assouplir le pan Leproux dans l’immédiat: «Il est jugé positif par les spectateurs du Parc des Princes, dont nous mesurons le taux de satisfaction tous les 3 ou 4 matchs. Nous ferons de nouveau le point à la fin du championnat, mais aujourd’hui ce programme est pris en exemple dans d’autres stades», explique Jean-Claude Blanc, pour qui l’ambiance n’a pas pâti de la mise à l’écart de certains ultras. «Face à Kiev, je n’ai pas trouvé que le Parc avait perdu son âme. C’était une belle démonstration sur le terrain et dans les tribunes de ce que doit être une soirée réussie au Parc.» Le message a le mérite d’être clair.

J.L
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr