Pepe et Cristiano Ronaldo à l'échauffement, le 23 septembre 2012 sur la pelouse du Rayo Vallecano (Espagne).
Pepe et Cristiano Ronaldo à l'échauffement, le 23 septembre 2012 sur la pelouse du Rayo Vallecano (Espagne). - J.Martin/SIPA

A.P

Au départ, on a pu croire à une simple panne de courant ou à une facture d’électricité impayée. Dimanche à quelques minutes du match de la saison face au Real Madrid, le stade du Rayo Vallecano (en banlieue madrilène) s’est retrouvé plongé dans le noir. Devant l’impossibilité de remettre la lumière, la rencontre a été reportée ce lundi  à 19h45.

Très vite, le président du Rayo a dénoncé un acte de sabotage pur et simple de la part de ses propres supporteurs.  «Des vandales ont coupé les câbles», a dénoncé Raul Martin Presa au micro de Canal + Espagne. A en croire ce dernier, certains fans auraient ainsi exprimé leur mécontentement en raison de la décision du club de faire payer l’entrée de la rencontre aux abonnés. En attendant, le Real reste lui toujours à onze points du FC Barcelone.