Le Français Jo-Wilfried Tsonga, a facilement conservé son titre à Metz, en battant en finale l'Italien Andreas Seppi 6-1, 6-2 dimanche.
Le Français Jo-Wilfried Tsonga, a facilement conservé son titre à Metz, en battant en finale l'Italien Andreas Seppi 6-1, 6-2 dimanche. - Jean-Christophe Verhaegen afp.com

© 2012 AFP

Le Français Jo-Wilfried Tsonga, a facilement conservé son titre à Metz, en battant en finale l'Italien Andreas Seppi 6-1, 6-2 dimanche.

Tsonga s'est imposé en 50 minutes de jeu pour enlever son deuxième titre de la saison, après Doha en début d'année, et le neuvième de sa carrière sur le circuit ATP.

Le 7e joueur mondial a étouffé d'entrée de jeu son adversaire qui n'a jamais existé dans cette rencontre à sens unique.

Accroché la veille par le Russe Nikolay Davydenko en demi-finale, le N.1 français, qui restait sur une piteuse élimination au deuxième tour de l'US Open, s'est imposé dès sa première balle de match, avant de pouvoir exécuter sa fameuse "danse des pouces" pour la deuxième année consécutive.

Pour cette finale, le match n'a duré que deux jeux. Le temps pour l'Italien Seppi, qui était mené 2-1 dans les confrontations entre les deux joueurs, d'égaliser à 1-1 après un premier jeu blanc du Français.

Même si Tsonga aurait pu laisser l'impression d'être accroché dans son engagement suivant en étant remonté de 40-15 à 40-40, il n'en était rien. Deux aces le portaient en tête et il ne la lâchait plus.

Le Manceau, impressionnant de facilité, déroulait son tennis en ne commettant aucune faute. Il alignait neuf jeux pour mener 6-1 (en 21 minutes), 4-0.

Le Transalpin, qui avait battu en trois sets (3-6, 6-1, 6-4) le Français Gaël Monfils en demi-finale, n'héritait que de miettes. Il profitait toutefois d'une fin de match plus relax pour enlever deux fois sa mise en jeu (5-2).

Tsonga pouvait alors aisément conclure sur un jeu blanc: un coup droit décroisé transformait sa première balle de match.

Il s'agit de la deuxième défaite en finale d'un tournoi cette saison pour Seppi, 28e mondial, qui avait été battu par Roddick à Eastbourne en avril dernier.

Classement au 24 septembre 1. Roger Federer (SUI) 11805 pts 2. Novak Djokovic (SRB) 10470 3. Andy Murray (GBR) 8570 4. Rafael Nadal (ESP) 7385 5. David Ferrer (ESP) 5960 6. Tomas Berdych (CZE) 4956 7. Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 4520 8. Juan Martín Del Potro (ARG) 3850 9. Janko Tipsarevic (SRB) 3285 10. John Isner (USA) 2610 11. Juan Monaco (ARG) 2565 12. Nicolas Almagro (ESP) 2515 13. Marin Cilic (CRO) 2455 14. Richard Gasquet (FRA) 2165