Les joueuses de l'équipe de France féminine de basket, vice-championnes olympiques cet été à Londres, ont été chaleureusement saluées à l'Open LFB, qui marque le début du Championnat, samedi au stade Pierre-de-Coubertin à Paris.
Les joueuses de l'équipe de France féminine de basket, vice-championnes olympiques cet été à Londres, ont été chaleureusement saluées à l'Open LFB, qui marque le début du Championnat, samedi au stade Pierre-de-Coubertin à Paris. - Mark Ralston afp.com

© 2012 AFP

Les joueuses de l'équipe de France féminine de basket, vice-championnes olympiques cet été à Londres, ont été chaleureusement saluées à l'Open LFB, qui marque le début du Championnat, samedi au stade Pierre-de-Coubertin à Paris.

Les "Braqueuses" ont été honorées en début de soirée devant des gradins bien remplis et dans une ambiance particulièrement festive. Sous les ovations du public, elles ont été récompensées par Jean-Pierre Siutat, le président de la Fédération, et Jean-Pierre de Vincenzi, son directeur général.

Dix des douze médaillées d'argent de Londres étaient présentes: les huit évoluant dans le Championnat de France, Céline Dumerc, Edwige Lawson-Wade, Clémence Beikes, Jennifer Digbeu, Emilie Gomis, Marion Laborde, Endéné Miyem, Emmeline Ndongue, ainsi qu'Isabelle Yacoubou (Spartak Moscou/RUS) et Sandrine Gruda (Ekaterinbourg/RUS).

Seules manquaient à l'appel Florence Lepron, qui a décidé de faire une pause de quelques mois, et Elodie Godin (Schio/ITA).

Cette première journée de l'Open LFB a permis de constater que Bourges, le tenant du titre, était déjà bien en place, malgré les blessures qui ont perturbé sa préparation.

Les Berruyères ont battu le promu Perpignan (66-55). Céline Dumerc, exceptionnelle aux JO, a continué sur un mode similaire, en finissant avec 20 points.

Dans les autres matches du jour, Lyon, relégué en fin de saison mais ensuite repêché, a fait une belle impression en maîtrisant facilement Arras (75-63), et ce en l'absence de son intérieure américaine Mistie Mims, retenue en WNBA, et de l'arrière Audrey Sauret, restée sur le banc.