Ligue 1: Paris surclasse Bastia grâce au talent d'Ibrahimovic

0 contributions
Publié le 22 septembre 2012.

Auteur d'un doublé et passeur décisif, le Suédois Zlatan Ibrahimovic a permis au Paris SG de battre (4-0) sans trembler une équipe de Bastia trop limitée pour menacer des Parisiens dont la marge de progression semble encore très importante.

Du coup, les Parisiens reviennent à trois points du leader Marseille, qui reçoit dimanche (17h00) Evian/Thonon.

Face à la pire défense de Ligue 1, qui avait encaissé trois buts lors de chacune de ses trois dernières sorties, le Paris SG ne semblait pas avoir à trop forcer son talent, quatre jours après son succès probant contre le Dynamo Kiev (4-1) en Ligue des champions.

Une fois de plus, +Ibra+ a été déterminant, portant son total à sept buts en cinq matches, loin en tête du classement des buteurs. Nene, titularisé à la place de Pastore en meneur de jeu, s'est lui aussi distingué en délivrant deux passes décisives.

La défense pourtant renforcée, avec un rideau de cinq joueurs, du Sporting n'a ainsi pas tardé à céder, dès la 6e minute.

Côté gauche, Nene frappait un coup franc sur lequel le défenseur Matthieu Sans, pourtant sans pression, se trouait complètement. Ibrahimovic contrôlait et servir Ménez, qui seul au point de pénalty, trompait facilement Novaes.

Avec Modeste isolé en attaque et en dépit des efforts de Khazri, auteur d'une belle frappe détournée des deux poings par Sirigu (11), Bastia ne parvenait pas à bouger l'équipe parisienne où Sakho avait hérité du brassard de capitaine.

Pour les débuts du défenseur latéral néerlandais Gregory Van der Wiel, aligné à la place de Jallet, laissé au repos, le PSG déroulait tranquillement, malgré quelques sautes d'humeur qui valaient ensuite leur premier carton jaune à Ibrahimovic (44) et à Van der Wiel (55).

Matuidi, servi impeccablement de la tête par Ibrahimovic, était près de doubler la mise à la 17e, sur une action d'école mais il arrosait la tribune.

Puis, "Ibra", omniprésent, corsait l'addition, à cinq minutes de la pause, sur un double une-deux avec Verratti conclu du bout du pied.

Le pari de Frédéric Hantz de contenir l'un des favoris de la L1 avait donc échoué. Sa défense aux abois s'inclinait encore à la 72e minute (3-0), sur un but de Matuidi, servi par un Nene très inspiré. Et une dernière fois pour le doublé du très élégant Ibrahimovic, encore lancé par le Brésilien (4-0, 90).

Le PSG, qui avait été accroché lors de la 2e journée par l'autre équipe corse d'Ajaccio (0-0), accède provisoirement au podium de la L1, en attendant la suite de la 6e journée.

Avec une 4e défaite d'affilée, et 15 buts encaissés en six journées, Bastia, qui avait pourtant pris un bon départ avec deux victoires, va devoir vite trouver la solution en défense pour éviter de sombrer.

Résultats de la 6e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Montpellier - Saint-Etienne 1 - 1

samedi

Bastia - Paris SG 0 - 4

(20h00) Reims - Nancy

Brest - Valenciennes

Lorient - Nice

Toulouse - Rennes

Sochaux - Troyes

dimanche

(14h00) Bordeaux - Ajaccio

(17h00) Marseille - Evian/Thonon

(21h00) Lille - Lyon

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr