Le Stade Toulousain s'est rassuré en vue de la réception du leader Toulon en dominant (35-6) avec bonus une équipe de Bayonne qui encaisse son troisième revers à domicile et voit se rapprocher la zone de relégation, vendredi en match avancé de la 6e journée du Top 14.
Le Stade Toulousain s'est rassuré en vue de la réception du leader Toulon en dominant (35-6) avec bonus une équipe de Bayonne qui encaisse son troisième revers à domicile et voit se rapprocher la zone de relégation, vendredi en match avancé de la 6e journée du Top 14. - Gaizka Iroz afp.com

© 2012 AFP

Le Stade Toulousain s'est rassuré en vue de la réception du leader Toulon en dominant (35-6) avec bonus une équipe de Bayonne qui encaisse son troisième revers à domicile et voit se rapprocher la zone de relégation, vendredi en match avancé de la 6e journée du Top 14.

Après leur défaite à Barcelone face à l'Usap (34-20), les Toulousains se devaient de réussir un résultat au stade Jean-Dauger pour ne pas perdre du terrain sur la tête du Top 14 que domine Toulon, avec cinq victoires en cinq matches avant la réception de Castres samedi.

Avec une seule victoire à son actif et surtout deux revers à domicile (Clermont et Racing-Métro), l'Aviron, 11e au coup d'envoi, avait tout à craindre de cette confrontation face à un Toulouse meurtri par sa piètre prestation face aux Catalans.

En difficulté loin de ses bases, le Stade toulousain, déjà battu à Biarritz et à Barcelone, a laissé l'ouverture du score à la botte de Boyet mais à vite repris les affaires en mains pour poser sa domination sur une rencontre marquée par plusieurs bagarres et quatre cartons jaunes pour brutalité.

Matanavou permettait aux champions de France de creuser l'écart (14-6, 19). L'ailier fidjien profitait d'un coup de pied de déplacement judicieusement tapé par McAlister. Heymans, trompé par l'effet du ballon, laissait Clerc s'en saisir et servir son partenaire de l'aile opposée.

Matanavou était près de récidiver quelques minutes plus tard, mais se montrait trop gourmand. Le temps fort des Toulousains se poursuivait quand Huget perçait plein champ pour servir l'ailier fidjien repris à 10 mètres de l'en-but.

Toulouse sonnait son adversaire dès la reprise. Un essai tout en hargne et volonté après une course de plus de 40 m (21-6, 46) de Nyanga, le second en six jours pour le troisième ligne international.

Les Bayonnais, par de nombreuses fautes de main, ne parvenaient pas à transpercer le rideau défensif toulousain. Au contraire, au fil d'une rencontre qui devenait houleuse, Bouilhou, entré en remplacement de Nyanga, inscrivait l'essai du bonus offensif (28-6, 73).

Huget, l'ex-Bayonnais, étant même proche du quatrième essai, ce que réussissait McAlister après la sirène (35-6, 80).

Résultats de la 6e journée du Top 14 de rugby:

. Vendredi

Bayonne - Stade Toulousain 6 - 35

. Samedi

(15h00) Toulon - Castres

(18h30) Bordeaux-Bègles - Montpellier

Clermont - Grenoble

Mont-de-Marsan - Agen

Stade Français - Perpignan

(20h40) Racing-Métro - Biarritz

Classement: Pts J G N P pp pc dif bonus 1.Toulon 22 5 5 0 0 147 88 59 2 2.Stade Toulousain 20 6 4 0 2 194 119 75 4 3.Clermont 18 5 4 0 1 101 68 33 2 4.Biarritz 17 5 4 0 1 122 82 40 1 5.Castres 15 5 3 1 1 131 79 52 1 6.Grenoble 14 5 3 0 2 146 109 37 2 7.Racing-Métro 14 5 3 0 2 100 81 19 2 8.Perpignan 11 5 2 0 3 120 133 -13 3 9.Montpellier 10 5 2 0 3 94 114 -20 2 10.Bordeaux-Bègles 9 5 2 0 3 103 133 -30 1 11.Bayonne 7 6 1 0 5 77 133 -56 3 12.Stade Français 6 5 1 1 3 97 116 -19 0 13.Agen 6 5 1 0 4 99 169 -70 2 14.Mont-de-Marsan 0 5 0 0 5 60 167 -107 0

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt

Bonus: 1 pt pour une victoire avec 3 essais de plus que l'adversaire, 1 pt pour une défaite de 7 pts ou moins.

Les 2 premiers qualifiés pour les demi-finales, les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales et les 2 derniers relégués en Pro D2.