Thiago Silva salue le public du Parc des Princes lors de sa sortie face à Kiev, le 18 septembre 2012 à Paris.
Thiago Silva salue le public du Parc des Princes lors de sa sortie face à Kiev, le 18 septembre 2012 à Paris. - Nivière/SIPA

B.V. au Parc des Princes

Ce n’était sans doute pas le match le plus difficile de sa carrière, mais ça lui a suffit pour impressionner et se mettre le Parc des Princes dans la poche. Face au Dynamo Kiev, Thiago Silva a réalisé des débuts sérieux avec le PSG. Elégant, rapide, intraitable dans les duels, le joueur le plus cher de l’histoire de la Ligue 1 a fait comprendre à la France que cette année, le PSG ne prendra pas beaucoup de but. Et il s’est même offert un but, après un corner. Associé à lui en défense centrale, son compatriote brésilien Alex fait l’éloge: «C’est un plaisir de jouer avec lui. C’est un joueur incroyable, pour moi le meilleur du monde à ce poste.»

 «Un signal très fort d’avoir marqué»

En manque de rythme et de repères, l’ancien joueur du Milan AC a «beaucoup communiqué avant le match» avec Alex. Résultat: l’ex de la Ligue 1 et de Sochaux Ideye Brown n’a pas vu un ballon. «Thiago est génial, poursuit le troisième défenseur brésilien du PSG, Maxwell. Il a beaucoup de qualité avec la balle et amène beaucoup de confiance à la défense. Il parle tout le temps. On a réussi à tenir la défense assez haute et construire le jeu de derrière. Et il a été important pour ça.»

>> Un match à revivre en live comme-à-la-maison par ici

Arrivé depuis un mois à Paris, l’intéressé s’exprime encore en portugais. Visage angélique et voix légère, Thiago Silva savoure. D’abord la victoire du PSG: «Il était impossible d’être meilleur ce soi. C’était un très bon match et puis il y avait beaucoup d’attente autour du PSG après huit ans sans Ligue des champions.» Ensuite sa réussite personnelle: «C’est un signal très fort d’avoir marqué pour mon premier match, il y a beaucoup d’attente de la part des supporters. En face, ils n’ont pas beaucoup attaqué, mais je me sens très bien.» A Bastia, pour son premier match de Ligue 1 samedi, de mettre la nouvelle star du PSG en difficulté.