Montpellier a commencé le Championnat de France par un succès écrasant 50 à 24 à Billère lors d'un match maîtrisé de bout en bout jeudi soir au Palais des sports de Pau.
Montpellier a commencé le Championnat de France par un succès écrasant 50 à 24 à Billère lors d'un match maîtrisé de bout en bout jeudi soir au Palais des sports de Pau. - Franck Fife afp.com

avec AFP

Montpellier a commencé le championnat de France par un succès écrasant 50 à 24 à Billère lors d'un match maîtrisé de bout en bout jeudi soir au Palais des sports de Pau.

L'histoire retiendra que c'est Dragan Gajic, le nouveau capitaine de Montpellier devenu un des meilleurs finisseurs au monde, qui a marqué le premier but d'une saison excitante lors de laquelle le MAHB s'attend à être chahuté. Cela n'a pas été le cas jeudi pour le quintuple champion de France en titre, deuxième budget du championnat, facile face à un promu qui découvre l'élite pour la première fois avec le dernier budget du plateau.

Le temps d'honorer William Accambray et Nikola Karabatic pour leur médaille d'or de Londres aux côtés de deux autres champions olympiques, Tony Estanguet et Emilie Fer, et Montpellier s'est envolé dès le début de match grâce à Gajic. Après vingt minutes, l'ailier slovène avait marqué pas moins de huit buts (sur 12 au final). Ses coéquipiers ont ensuite tranquillement géré la suite, s'offrant une séance de travail grandeur nature. Issam Tej (9 buts) a contribué au spectacle avec notamment un kung-fu sur une passe de Nikola Karabatic (7 buts), devant 6500 spectateurs.

Au final l'addition est très lourde pour Billère, handicapé par l'absence de trois joueurs majeurs et qui devra cravacher pour assurer son maintien. Montpellier attendra d'autres adversaires, comme le PSG Handball lors de la troisième journée, pour en savoir un peu plus. En attendant, il a bien lancé son championnat après la déception du Trophée des champions où les Héraultais ont perdu le premiers de leurs quatre titres nationaux le week-end dernier.