Tuerie en Haute-Savoie: «L'enquête avance normalement, sans frein en terme de moyens ou de coopération policière»

5 contributions
Publié le 8 septembre 2012.

INTERVIEW - Le colonel Bertrand François, commandant de groupement de gendarmerie de Haute-Savoie, est revenu sur la façon dont se déroulait l'enquête de Chevaline...

De notre envoyé spécial à Annecy

Pourquoi les gendarmes sont-ils passés ce samedi matin sur les lieux du drame?

Les enquêteurs sont revenus sur la scène de crime pour élargir le périmètre de recherche. La première fois, cette zone était un petit périmètre, quelques dizaines voire centaines de mètres. Ce samedi matin, on a ratissé plus large, soit un quadrilatère de trois kilomètres par six kilomètres à peu près afin d’aller sonder au plus loin les petits chemins, les cabanes, les refuges. L’opération a mobilisé 25 gendarmes.

Que cherchaient-ils?

Tout ce qui aurait pu sembler intéressant de près ou de loin. On aurait pu trouver un sac à main ou un sac à dos lié à l’affaire. Mais ce n’est pas le cas. On n’a rien trouvé aujourd’hui d’intéressant. On a cependant quelques éléments. Peut-être que dans le fil de l’enquête, à l’avenir, ça servira.

Sans détailler le contenu de l’enquête, que le procureur se refuse à dévoiler, comment avance-t-elle selon vous?

Je n’ai pas de qualification particulière à donner à cette avancée. Elle avance normalement. Il n’y a pas de frein ni en terme de moyens, ni en terme de coopération policière. C’est toujours une difficulté particulière d’avoir une coopération avec d’autres pays car les méthodes sont différentes. En l’occurrence, aujourd’hui, cela se passe très bien, que ce soit avec les Anglais, les Suisses ou les Italiens.
Propos recueillis par William Molinié à Annecy
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr