Le festival Rock en Seine, qui s'achève dimanche soir avec un concert de Green Day, a battu son record de fréquentation pour sa dixième édition avec plus de 110.000 spectateurs, a annoncé son directeur François Missonnier lors d'une conférence de presse.
Le festival Rock en Seine, qui s'achève dimanche soir avec un concert de Green Day, a battu son record de fréquentation pour sa dixième édition avec plus de 110.000 spectateurs, a annoncé son directeur François Missonnier lors d'une conférence de presse. - A. GELEBART / 20 MINUTES

avec AFP

Le festival Rock en Seine, qui s'achève ce dimanche soir avec un concert de Green Day, a battu son record de fréquentation pour sa dixième édition avec plus de 110.000 spectateurs, a annoncé son directeur François Missonnier lors d'une conférence de presse.

«On nous avait beaucoup interrogé cette année (avant le début de la manifestation vendredi, ndlr) sur les difficultés des festivals et les incertitudes sur la fréquentation. C'est vrai que ça a été une année un peu bizarre. Avec la crise, les élections, la commercialisation a peut-être été un peu plus chaotique que d'habitude», a-t-il rappelé.

Une soixantaine de concerts en trois jours

Au final, «la barre des 110.000 spectateurs est passée. On est complet samedi et dimanche et on a fait un peu moins vendredi ce qui nous laisse une marge de progression», a-t-il ajouté. Rock en Seine, qui avait rassemblé 108.000 festivaliers l'année dernière, a une capacité d'accueil maximale de 115.000 personnes.

«On aura du mal à faire plus en quantité, donc je pense qu'il faudra qu'on travaille dans les années qui arrivent à améliorer encore la qualité pour essayer de se réinventer», a estimé pour sa part un des programmateurs du festival, Christophe Davy.

Dernier grand rendez-vous musical de l'été, Rock en Seine s'achève dimanche soir avec un concert du groupe de punk-rock américain Green Day. Pendant trois jours, il a accueilli une soixantaine de concerts dont ceux de Placebo, The Black Keys, Bloc Party, Noel Gallagher, Dionysos, C2C, Sigur Ros...

Pour sa première édition sur une seule journée en 2003, le festival avait rassemblé 22.000 spectateurs.