Courses dans un supermaché avant la rentrée scolaire de 2010.
Courses dans un supermaché avant la rentrée scolaire de 2010. - SEGURAN/ZEPPELIN/SIPA

Hélène Colau

La rentrée approche à grands pas et avec elle, la traditionnelle corvée d’achat des fournitures scolaires. Cette année, l’opération risque d’être particulièrement douloureuse: selon une étude réalisée par le comparateur de prix Twenga, le prix moyen des fournitures par élève s’élèvera à 188 euros, soit 25% de plus qu’en 2011. Quelques conseils pour adoucir la facture.

D’abord, concentrez-vous sur les essentiels. Le ministère de l’Education nationale a dressé une liste de référence des fournitures scolaires requises, de l’école primaire au lycée. «Elle est non exhaustive, mais les enseignants sont sensibilisés à la nécessité de s'y référer» afin de maîtriser le pouvoir d’achat des familles, précise le ministère.

Attention aux lots

Une fois la liste établie, où se procurer les produits au meilleur prix? Les parents pressés font souvent le choix de la grande distribution. Là, attention aux fausses bonnes affaires. «Un cahier de 180 pages coûte souvent plus cher que deux de 90», avertit la plateforme de services pour associations de parents d’élèves Scoléo. Idem pour les articles vendus en lots, pas toujours intéressants: il est conseillé de toujours vérifier le prix à l’unité des cahiers ou stylos, estime l’association Familles de France, qui met par ailleurs en garde contre les «premiers prix», «pas toujours de bonne qualité». Enfin, pensez à comparer les magasins entre eux. Le site www.magicmaman.com a établi un classement des grandes enseignes en fonction du prix du panier de base. Sur le podium : Auchan (26,31euros), suivi de Simply Market (26,83 euros) et de Leclerc (31,62 euros).

Encore plus rapides et économiques, les boutiques en ligne séduisent de plus en plus de parents. De nombreux sites comme rentreedesclasses.fr, cultura.com, officedepot.fr ou rentreediscount.com proposent des «packs rentrée» à des prix attractifs. De vraies bonnes affaires sont possibles: selon une étude de Familles de France, faire ses achats de la rentrée scolaire sur Internet peut revenir entre 10% à 15% moins cher qu’en magasin. Attention cependant aux frais de port, variables d’un site à l’autre. Sachez qu’à partir d’un certain montant d’achats, ils sont souvent offerts: mieux vaut donc faire toutes ses courses en une seule fois, voire passer une commande groupée avec des amis.

Recycler les affaires de l’an dernier

Scoléo, qui propose elle-même un service de commande et livraison de fournitures, suggère quelques astuces complémentaires: d’abord, bien trier les affaires des années précédentes pour voir lesquelles sont récupérables. Ensuite, ne pas céder aux sirènes des marques, agendas Hello Kitty et autres classeurs Harry Potter. Enfin, penser à la revente entre familles d’affaires qui ne servent plus. Scoleo.fr propose des bourses pour permettre aux parents d’acheter ou revendre les fournitures de leurs enfants.