Vue Google Maps de la ville de Béziers (Hérault).
Vue Google Maps de la ville de Béziers (Hérault). - GOOGLE MAPS

Nicolas Bégasse

Deux hommes suspectés d’avoir battu à mort Julien Portale, un Biterrois de 33 ans, dans la nuit de vendredi à samedi pendant les Ferias de Béziers, ont été mis en examen pour coups volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, indique le Parisien ce mardi.

Les deux suspects, un agent de sécurité de 28 ans interpellé après les faits et un homme de 43 ans qui s’est rendu aux enquêteurs à leur demande, n’étaient pas connus des services de police jusqu’ici. Ils ont reconnu leur participation à la fatale bagarre mais minimisent leur implication, selon le Parisien. C’est la responsabilité du plus jeune des deux suspects qui est avant tout mise en cause, la police le soupçonnant d’avoir porté des coups de pied au visage de la victime à l’aide de chaussures de sécurité munies de coque.

Résultats d’autopsie attendus

Un mandat de dépôt devait être demandé à son encontre, le second suspect devant bénéficier quant à lui d’une remise en liberté assortie d'un contrôle judiciaire. L’autopsie de la victime devait avoir lieu ce mardi, pouvant éventuellement déboucher sur une requalification des faits en homicide volontaire.

Julien Portale, jeune père d’une petite fille de 6 ans, avait été roué de coups en plein cœur de Béziers dans la nuit de vendredi à samedi pour avoir «tripoté la moto d’un des protagonistes», selon le procureur. Il avait voulu prendre en photo le deux-roues d’un des hommes qui, en retour, aurait commencé à le frapper.