Violeur en Ardèche: Le point sur l'enquête

8 contributions
Publié le 10 août 2012.

FAIT-DIVERS - Pour l'heure, le parquet n'a été saisi que d'une seule victime objectivée, selon le vice-procureur de Privat, Franck Alzingre...

Que s’est-il passé?

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme a violé une fillette de 11 ans dans un camping du sud de l'Ardèche. La jeune victime, de nationalité française, dormait avec sa sœur dans une tente située à quelques mètres de la caravane de leurs parents, dans un camping de Saint-Didier-sous-Aubenas, raconte Le Dauphiné. Alors qu’elles dormaient, elles ont été agressées par un homme aux alentours de 3h du matin. L’individu aurait violé l’une d’elles avant de prendre la fuite.

Pourquoi parle-t-on de violeur en série?

Parce que plusieurs agressions nocturnes de ce type ont eu lieu depuis la fin juin dans des campings de la région. Selon les informations du Parisien, depuis la fin du mois de juin, cinq cas similaires d’agressions sexuelles, qui ont fait au moins sept victimes, des fillettes âgées de 7 à 12 ans, auraient été observés dans des campings de l’Ardèche. La proximité géographique des faits recensés ainsi que la fréquence avec laquelle ils ont été commis, alimentent l’hypothèse d’un violeur en série.

Cependant, il pourrait s'agir de tentatives avortées ou de cas sans lien avec l'agression de Saint-Didier-sous-Aubenas. Les cinq cas similaires d'agressions sexuelles «ne sont pas avérés», a souligné le vice-procureur de Privat, Franck Alzingre. «Le parquet n'a été saisi à ce jour que d'une seule victime objectivée», a-t-il dit lors d'une conférence de presse, précisant que «si aucun lien n'est établi avec d'autres affaires, nous n'écartons bien évidemment aucune piste de travail et exploitons chacune d'entre elles».

Quel est la décription de l’agresseur?

Les enquêteurs disposent d’une description du suspect assez vague -il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années, mais qui leur a néanmoins permis de dresser un portrait-robot, qui a été largement diffusé au sein des forces de l'ordre.

Où en est l’enquête?

L'enquête se poursuit. Une cinquantaine de gendarmes sont mobilisés dans cette affaire pour tenter d'interpeller l’homme. Des patrouilles plus ciblées devraient être organisées dans les prochains jours.

Bérénice Dubuc
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr