Lille: 200 personnes évacuées d'un camp de Roms

81 contributions
Publié le 9 août 2012.

SOCIÉTÉ - Le préfet du Nord-Pas-de-Calais avait annoncé il y a quelques semaines son intention de faire évacuer ce camp...

Un camp de Roms était en cours d'évacuation jeudi matin à Hellemmes, près de Lille, a-t-on appris auprès de témoins. Un convoi constitué de voitures et de camionnettes tractant des caravanes, escorté par des motards de la police, s'est mis en route peu après 08h30, selon l'AFP.

Cette évacuation entamée tôt dans la matinée a été mise en oeuvre «suite à une ordonnance d'expulsion que nous a délivrée le tribunal de grande instance», a indiqué la préfecture du Nord.

«Tout est en train d'être enlevé. C'est une atteinte aux droits fondamentaux des hommes. Que vont devenir ces familles?», a déclaré le père Arthur, un prêtre qui défend la cause des Roms et assistait à l'évacuation. L'évacuation par les forces de l'ordre a débuté à 6 heures du matin.

Une soixantaine d'enfants dans le camp

Le préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, Dominique Bur, avait annoncé il y a quelques semaines son intention de faire évacuer ce camp de quelque 200 personnes issues de pays de l'Est, situé en face de l'Ecole d'architecture. Pour protester contre ce démantèlement, le père Arthur avait prévu de baptiser une dizaine d'enfants jeudi après-midi. Selon les associations qui les défendent, aucun solution de relogement n'est prévu pour ces Roms, parmi lesquels figurent une soixantaine d'enfants.

«On est consternés», a déclaré à l'AFP Yann Lafolie, président de l'Atelier solidaire, membre du collectif Solidarité Roms, présent sur les lieux et «en colère». «Ici, c'était un laboratoire pour trouver des solutions», a-t-il fait valoir, voyant dans cette évacuation le «signe d'une volonté du pouvoir de détruire le travail associatif des bénévoles». «Il y a de très nombreux enfants qui vont dormir dans la rue ce soir», a-t-il souligné.

N. Bg. avec agences
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr