Capture d'écran d'une vidéo Youtube montrant un ingénieur de la Nasa rater son high five après l'atterrissage de Curiosity, le 6 août 2012.
Capture d'écran d'une vidéo Youtube montrant un ingénieur de la Nasa rater son high five après l'atterrissage de Curiosity, le 6 août 2012. - 20 MINUTES

Julien Ménielle

Le robot Curiosity s’est posé sur Mars ce lundi matin, au terme d’une angoissante descente. Autant dire que pour les équipes de la Nasa, la délivrance a été à la hauteur du stress enduré. Résultat: une explosion de joie, avec cris, poings brandis, applaudissements et high fives. Oui mais voilà, pour se taper dans les mains correctement, il faut maîtriser l’exercice, ce qui n’est pas le cas de ce brave homme, dont le ratage n’est pas passé inaperçu.

Un moment de solitude qui méritait bien un petit gif animé

Risée du Web, le pauvre homme n’est pourtant pas le premier ingénieur de la Nasa à rater son coup. En 2009, un de ses confrères avait déjà échoué à célébrer une opération réussie.

Car un high five, ça ne s’improvise pas, et surtout ça se vit à deux. Nombreux sont ceux qui ont laissé un peu de leur dignité en tentant la manœuvre avec un peu trop d’empressement.

Pire, l’exercice peut s’avérer dangereux s’il est réalisé avec un peu trop de nonchalance ou d’enthousiasme.

Pour éviter l’humiliation, mieux vaut être préparé. Comme l'ami Rob, qui a réalisé plus de 2.000 high fives en 45 minutes dans le métro newyorkais. Il convient d’abord de positionner ses mains correctement, comme le montre le schéma ci-dessous.

Le secret, ensuite, est dans le coup d’œil. Le conseil des experts: ne pas regarder la main, mais suivre les mouvements du coude de votre partenaire, qui guidera vos propres mouvements.

Pour vous perfectionner, vous pouvez consulter cet article, qui vous donne les indications pour réaliser différents types de high fives, ou regarder ce tutoriel en vidéo sur l’étiquette de la discipline.

Et si vous souhaitez épater vos amis, vous pouvez même apprendre à votre animal de compagnie à vous en taper cinq grâce à la vidéo ci-dessous.

Si définitivement le high five n’est pas pour vous, vous pouvez vous mettre au chest bumping. Très prisé dans les sports américains, l’art de sauter torse contre torse est cependant périlleux.