Plus de 200 km de bouchons ont été comptabilisés dimanche sur les routes de France, loin cependant des 765 km enregistrés la veille, pire samedi de chassé-croisé de l'été, rapporte Bison futé.
Plus de 200 km de bouchons ont été comptabilisés dimanche sur les routes de France, loin cependant des 765 km enregistrés la veille, pire samedi de chassé-croisé de l'été, rapporte Bison futé. - Philippe Desmazes afp.com

© 2012 AFP

Plus de 200 km de bouchons ont été comptabilisés ce dimanche sur les routes de France, loin cependant des 765 km enregistrés la veille, pire samedi de chassé-croisé de l'été, rapporte Bison futé.

Après un pic de 222 km de bouchons à 13h, à 19h le cumul des bouchons était de 59 km, selon le centre national d'information routière. Sur l'A7, restaient dans la soirée 20 km de retenue en direction de Valence et le temps de parcours entre Lyon et Orange était de 2h40 au lieu de 1h50.

Difficultés en vallée du Rhône

Les principales difficultés se sont concentrées en vallée du Rhône, classée orange par Bison Fûté dans le sens des départs, avec 30 km de difficultés sur l'A7 entre Lyon et Loriol en début d'après-midi. A la même heure sur l'A63, au sud de Bordeaux, ont été décomptés jusqu'à 12 km de bouchons et 17 km sur l'A10 à hauteur de Niort.

Un violent orage de grêle en fin d'après-midi dans la Loire a obligé les automobilistes à ralentir, notamment sur l'A72, mais aucun accident n'est à déplorer, selon la gendarmerie. Trois arbres se sont abattus sur des routes départementales et quelques pierres sont tombées sur la chaussée sans faire de victimes. Samedi, classé noir dans le sens des départs et rouge dans celui des retours, la circulation a été très difficile avec un pic de 765 km de ralentissement.