Le conducteur d'un véhicule qui a fauché mortellement un enfant de 11 ans, samedi soir à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), a été mis en examen pour homicide involontaire commis par un conducteur sous l'empire d'un état alcoolique, a-t-on appris lundi auprès du parquet.
Le conducteur d'un véhicule qui a fauché mortellement un enfant de 11 ans, samedi soir à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), a été mis en examen pour homicide involontaire commis par un conducteur sous l'empire d'un état alcoolique, a-t-on appris lundi auprès du parquet. - Bertrand Langlois afp.com

avec AFP

Le conducteur d'un véhicule qui a fauché mortellement un enfant de 11 ans samedi soir à La Ciotat (Bouche-du-Rhône) a été mis en examen pour homicide involontaire et placé en détention provisoire, a-t-on appris lundi auprès du parquet.

L'homme a été mis en examen pour homicide involontaire commis par un conducteur sous l'empire d'un état alcoolique. Il est également poursuivi pour blessures involontaires ayant entraîné une incapacité inférieure à trois mois sur les parents de l'enfant, qui ont été légèrement touchés, a précisé le parquet.

Antécédent de conduite en état d'ébriété

L'homme venait d'acheter des packs de bière dans une épicerie de nuit et de remonter dans son véhicule quand il en a perdu le contrôle et a fauché le jeune garçon, qui se trouvait sur un trottoir. Son taux d'alcoolémie a été mesuré par éthylotest à 0,59 mg par litre d'air expiré, soit plus du double de la limite légale (0,25 mg), selon une source proche de l'enquête.

Le parquet, qui avait requis son placement en détention provisoire, a souligné qu'il avait un antécédent de conduite en état d'ébriété.