Patrick Bruel à Paris, le 21 juin 2012.
Patrick Bruel à Paris, le 21 juin 2012. - VILLARD/NIVIERE/SIPA

Avec Reuters

Le chanteur Patrick Bruel a été récemment entendu comme témoin dans une enquête policière sur des parties de poker et jeux clandestins à Paris, a-t-on appris jeudi de source policière. L'artiste a été auditionné par la Brigade de répression du banditisme (BRB) sur ses possibles relations avec ce réseau, a-t-on précisé, confirmant une information du magazine VSD.

La BRB enquête depuis plusieurs mois sur un réseau de jeux illicite dont le ticket d'entrée s'élèverait à 10.000 euros en liquide, et qui brasserait des paris pouvant atteindre plusieurs centaines de milliers d'euros. Plusieurs organisateurs de soirées ont été interpellés en juin dernier et d'autres au cours du mois de juillet.

Beaucoup de liquide et quelques armes à feu

Une première opération a visé un duplex de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) où les policiers ont saisi 80.000 euros en liquide. L'occupant des lieux a été mis en examen pour «tenue d'une maison de jeux de hasard en bande organisée», selon la source policière. L'enquête a ensuite mené en juillet à un appartement situé dans un ancien hôtel particulier parisien avec vue sur le parc Monceau. 40.000 euros en liquide et plusieurs armes à feu y ont été saisis.

Plusieurs clients fortunés de ces établissements illégaux, dont Patrick Bruel, ont été entendus comme témoins. Le chanteur est également connu du grand public depuis quelques années pour ses compétences au poker, puisqu'il fait partie des meilleurs joueurs du circuit international. Les retransmissions du World Poker Tour sur Canal +, commentées par Patrick Bruel, ont drainé des centaines de milliers de téléspectateurs vers le poker. Selon le site partie-de-poker.com, Patrick Bruel est proche du million de dollars en gains accumulés depuis 1997.