Le 28 mars 2012. Marine Le Pen, candidate du Front National a la presidentielle, en itw pour 20 Minutes dans son qg de campagne situe au 64 bd Malesherbes a Paris.
Le 28 mars 2012. Marine Le Pen, candidate du Front National a la presidentielle, en itw pour 20 Minutes dans son qg de campagne situe au 64 bd Malesherbes a Paris. - V. WARTNER / 20 MINUTES

C.P. avec Reuters

«Une plainte pour injure avec constitution de partie civile sera déposée la semaine prochaine devant le tribunal de grande instance de Bobigny, dont la juridiction couvre le Stade de France», a dit dimanche à Reuters Florian Philippot, vice-président du FN, confirmant une information donnée par le JDD.fr.

Le Front national réagissait ainsi à la diffusion samedi lors d'un concert de la chanteuse au Stade de France, d'un clip vidéo dans lequel Marine Le Pen apparaît brièvement affublée d'une croix gammée sur le front.

La vidéo, déjà diffusée lors de concerts précédents de Madonna, montre le visage de la star mêlé à celui d'autres personnalités comme Benoît XVI ou Hosni Moubarak et donc Marine Le Pen. L'image de la présidente du FN apparaît quelques secondes, suivie du visage d'un personnage qui ressemble à Adolf Hitler.

Provocation «inadmissible»

«C'est une provocation de plus destinée à lutter contre les difficultés qu'elle rencontre avec son public puisque sa tournée s'apparente à un bide retentissant», a dit Florian Philippot.

«Mais cette provocation est inadmissible parce qu'elle a recours à la relativisation de choses très graves. Il est de notre devoir de porter plainte pour prendre la défense de nos électeurs et de nos sympathisants».