Quand l'épouse de Manuel Valls ironise sur madame Ayrault

PEOPLE – Anne Gravoin est une violoniste réputée...

M.P.

— 

Anne Gravoin et Manuel Valls le 18, octobre 2011 à Paris.

Anne Gravoin et Manuel Valls le 18, octobre 2011 à Paris. — F. GUILLOT / AFP

Elle a du caractère, comme son époux, Manuel Valls. La preuve dans Le Parisien de ce vendredi, où Anne Gravoin, violoniste de 47 ans qui joue actuellement avec Johnny, fait valoir son franc-parler. Lorsqu’elle apprend que son statut de «femme de» motive l’écriture d’un portrait, elle rétorque: «C’est sûr qu’une musicienne c’est un peu plus glamour que Mme Ayrault, prof d’allemand dans la banlieue de Nantes!»

Ce n’est pas un hasard si la seconde épouse de Manuel Valls est proche de Valérie Trierweiler: elles partagent la même exigence d’indépendance, somme toute assez logique à notre époque mais qui ne va pas toujours de soi quand leur compagnon occupe de si hautes fonctions. Elle apparaît très peu dans des cérémonies officielles, mais fait une exception pour le 14 juillet, «pour passer du temps avec lui», même si cela ne la fait pas «sauter de joie». «Serrer la main à des gens qui me poussent pour approcher mon mari, ce serait mon quotidien? Moi je ne vis pas par procuration. Chacun a une vie, un cœur, un cerveau. Je suis indépendante. Je n’ai jamais demandé un centime à mon mari», développe-t-elle.

Et de clamer: «On est extrêmement amoureux, on s’adore, on se manque.»