Vincent Peillon détaille aux enseignants les aménagements de la rentrée 2012

19 contributions
Publié le 26 juin 2012.

EDUCATION - Le primaire est au coeur des priorités...

Vincent Peillon adresse ce mardi une lettre à «tous les personnels de l'Education nationale» détaillant les aménagements apportés à la prochaine rentrée, réaffirmant la priorité accordée au primaire et évoquant des chantiers au centre de la concertation cet été.

Ce texte, cosigné par la ministre déléguée à la Réussite éducative George Pau-Langevin, constitue une réécriture de la circulaire de rentrée du précédent gouvernement.

«Importance particulière» accordée à l'accueil des moins de 3 ans

«L'école primaire est notre première priorité», rappelle la lettre. «Les difficultés doivent être repérées dès les premières années», ajoute-t-elle, évoquant une «importance particulière» accordée à l'accueil des enfants de moins de trois ans.

L'encadrement des classes sera renforcé avec la création de 1.000 postes de professeurs des écoles. Le ministère souhaite que «tout soit mis en oeuvre» pour que les CP soient confiés à des professeurs expérimentés.Dans l'attente des décisions sur les rythmes scolaires, il souhaite une pause à la mi-journée qui «ne soit pas, autant que possible, inférieure à 90 minutes» dans le primaire.

Plus généralement, des moyens supplémentaires sont prévus pour scolariser les élèves handicapés, comme des nouveaux emplois d'auxiliaires de vie scolaire.

Décret sur l'évaluation des personnels abrogé

«Les suppressions d'emplois» ont «rendu la situation particulièrement difficile dans beaucoup d'établissements»: des emplois de conseillers principaux et d'éducation et d'assistants d'éducation seront créés ainsi que des postes consacrés à la «prévention et sécurité», explique la lettre.

Le décret contesté sur l'évaluation des personnels, qui devait entrer en vigueur le 1er septembre, sera abrogé. Dès septembre, des mesures seront adoptées pour répondre au «manque de formation pratique» des enseignants débutants.

La formation initiale et continue des maîtres, la simplification du livret de compétences, la réforme de l'éducation prioritaire, ou la carte scolaire, seront notamment au coeur des discussions pour la refondation de l'école.

Avec AFP
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr