La pilule EllaOne n'est disponible que sur ordonnance.
La pilule EllaOne n'est disponible que sur ordonnance. - V. WARTNER / 20 MINUTES

lucie romano

Arrêtons de l'appeler pilule du lendemain. La contraception d'urgence n'est pas efficace seulement dans les 24 heures suivant un rapport sexuel non protégé, mais, selon le type de pilule, jusqu'à cinq jours après – une prise le plus tôt possible optimisant l'efficacité. L'une et l'autre n'empêchent pas la transmission de maladies sexuellement transmissibles.

Conçue pour « dépanner »
Cibles de la campagne lancée ce vendredi par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) et le ministère de la Santé : les femmes de 18 à 24 ans, une tranche d'âge pour laquelle environ une grossesse sur deux est non désirée et qui représente un tiers des interruptions volontaires de grossesse, selon un baromètre santé 2010 de l'institut. Or, ces femmes sont aussi celles qui utilisent le moins la contraception d'urgence. « Nous devons faire savoir aux jeunes filles qu'elles ont ce recours, et qu'elles ont jusqu'à cinq jours pour agir. Cette campagne n'est pas contradictoire avec celle que nous menons pour une contraception régulière. » La pilule d'urgence est conçue pour « dépanner », en cas de préservatif rompu ou d'oubli de pilule. Camille, habitante d'Evry (Essonne), y a eu recours quand elle avait 18 ans : «Je prenais la pilule, mais je n'ai pas eu mes règles et j'ai eu peur d'être enceinte. Ça ne m'est arrivé qu'une seule fois. » Pour d'autres, c'est une habitude : « Une jeune fille est revenue trois fois dans le mois ! Je remarque un boom après les week-ends et les vacances scolaires », témoigne une pharmacienne. Les jeunes femmes doivent savoir qu'il existe des solutions de contraception alternatives, à la fois à la pilule et à la contraception d'urgence, plus adaptées à leurs modes de vie et à la sexualité.

contraceptifs

Il existe deux contraceptifs d'urgence : la pilule Norlevo, à prendre au plus tard trois jours après le rapport, délivrée gratuitement et sans ordonnance aux mineures et la pilule EllaOne à prendre au plus tard dans les cinq jours, sur ordonnance.