Le 18 juin 2012, la police judiciaire et la police scientifique enquêtent après la découverte d'un tronc humain dans le bois de Vincennes.
Le 18 juin 2012, la police judiciaire et la police scientifique enquêtent après la découverte d'un tronc humain dans le bois de Vincennes. - A. GELEBART / 20 MINUTES

M.Gr., J.M. et W.M.

Les policiers de la brigade criminelle ont découvert, dimanche soir, des restes humains dans le bois de Vincennes, dans le 12e arrondissement de Paris, selon nos informations confirmant celles du Parisien. Les enquêteurs effectuent des fouilles à un autre endroit du bois où a été découvert vendredi puis un autre morceau de corps.

Une tronc, une jambe, deux corps

Mais, alors que les deux découvertes avaient initialement été présentées comme deux troncs humains, les autopsies pratiquées ce lundi ont révélés que les restes trouvés vendredi et dimanche forment en réalité un seul tronc, celui d'un homme, a indiqué à 20 Minutes une source judiciaire, confirmant les informations d'Europe 1.

C'était déjà dans ce bois qu'avait été découverts une jambe de femme coupée au niveau de la cheville, le 7 juin. Un couple, qui s'est livré spontanément aux enquêteurs le 16 juin d'après Le Parisien, est toujours en garde à vue dans cette affaire. Selon nos informations, c'est ce couple d'origine chinoise, placé en garde à vue, qui a mis les enquêteurs sur la piste des restes retrouvés dans une autre zones du bois de Vincennes.

Bébé mort

Ce couple est passé aux aveux et a aurait déclaré «de manière décousue» avoir tué puis dépecé début juin un couple, également d'origine chinoise, à l'issue d'une dispute au sujet du bébé de 3 mois des victimes, décédé alors qu'il était sous la garde du couple en garde à vue. la mort serait accidentelle, affirme les suspects, mais le corps n'a pas été retrouvé et leurs indications seraient très confuses, a indiqué à 20 Minutes un source judiciaire.

La femme affirme endosser seule la responsabilité de ces actes, a indiqué à 20 Minutes une source proche de l'enquête. Les gardes à vue se terminent ce lundi en fin de journée, les deux suspects devraient être déférés. Selon nos informations, une information judiciaire devrait être ouvert mardi.