Pascal Wilhelm, l'avocat de Liliane  Bettencourt, le 22 septembre 2010 à Paris.
Pascal Wilhelm, l'avocat de Liliane Bettencourt, le 22 septembre 2010 à Paris. - PATRICK KOVARIK / AFP

Julien Ménielle avec AFP

L'avocat Pascal Wilhelm, dernier gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt avant sa mise sous tutelle, a été mis en examen mercredi soir pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt, a indiqué ce jeudi midi une source proche du dossier à l'AFP. Mandataire de Liliane Bettencourt de fin 2010 à mi-2011 (et l'un des avoctas de 20 Minutes, ndlr), il faisait l'objet mercredi d'un mandat d'amener afin d'être conduit chez le juge d'instruction à Bordeaux, pour y être mis en examen, sa garde à vue ayant pris fin.

Me Wilhelm a été mis en examen après avoir passé deux jours en garde à vue dans les locaux de la brigade financière à Paris. Il est arrivé accompagné de son avocat vers 19h30 au Palais de Justice de Bordeaux, avant d'en ressortir libre deux heures après, selon une de ces sources. Sa mise en examen ne vise pas l'investissement de 143,7 millions d'euros de Liliane Bettencourt dans LOV Group, la société de son autre client Stéphane Courbit, mais la manière dont il a plus généralement exercé son mandat de protection auprès de l'octogénaire, ont précisé deux sources.

Deux autres personnes gardées à vue comme lui, Stéphane Courbit et l'ancien infirmier de la milliardaire -légataire de dix millions d'euros dans le dernier testament de l'octogénaire rédigé sous la supervision de Me Wilhelm- sont rentrés chez eux dès mardi soir, sans mise en examen et sans convocation ultérieure à ce stade.