La journaliste Valérie Trierweiler, compagne de Francois Hollande, suit Francois Bayrou, le président du  Modem, lors de sa visite au salon international de l'élevage a Rennes, le 12 septembre 2011.
La journaliste Valérie Trierweiler, compagne de Francois Hollande, suit Francois Bayrou, le président du Modem, lors de sa visite au salon international de l'élevage a Rennes, le 12 septembre 2011. - L. LE SAUX/SIPA

C. La.

«Un petit peu désuet». Valérie Trierweiler n’aime pas qu’on la désigne comme la «Première dame» de France. Dans un entretien accordé à France Inter, diffusé ce jeudi, elle explique vouloir «renouveler ce terme», sans pour autant avoir d’idées pour le moment. C’est donc le moment de faire vos suggestions.

>> Comment devrait-on appeler Valérie Trierweiler? Faut-il garder le terme de «Première dame»? Nous attendons vos idées dans les commentaires ou à reporter-mobile@20minutes.fr

Sachant que la fonction de «Première Dame» n’a aucune existence juridique, que l’appellation dérange certains féministes (aucun époux de femme chef d’Etat n’est appelé «Premier Homme») et que le terme ne plaît pas à la compagne du nouveau président, à quoi bon donner un nom particulier à Valérie Trierweiler?

C’est la proposition, la plus simple peut-être, faite par @LaPeste sur Twitter.


>> Vous trouvez le débat stérile et estimez que nous devrions tout simplement ne pas affubler la compagne du chef de l’Etat d’une appellation particulière? Expliquez-nous pourquoi dans les commentaires ou à reporter-mobile@20minutes.fr