Alima Boumediene-Thiery.
Alima Boumediene-Thiery. - SICHOV / SIPA

Il faudra compter avec un nouveau parti politique en France. Force Citoyenne Populaire (FCP) s'est constitué officiellement dimanche lors d'un congrès à Nanterre (Hauts-de-Seine). Ses 120 membres*, des militants associatifs, syndicaux et politiques, entendent « constituer le premier parti à défendre les quartiers populaires et autres territoires délaissés telles que les zones rurales et les DOM-TOM », explique Zouina Meddour, issue du Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB). Le MIB parisien avait lancé dès 2007, avec d'autres associations comme DiverCité, à Lyon, ou les Motivé-e-s, à Toulouse, le Forum social des quartiers populaires, avec pour objectif de faire émerger un mouvement social et politique qui parlerait de ces territoires. « A droite, à gauche, personne ne nous a jamais entendu, même à l'extrême gauche ! Nous voulons peser dans le débat politique », reprend Zouina Meddour. Alima Boumediene-Thiery, ancienne sénatrice et députée européenne (EELV) et actuelle candidate indépendante aux législatives, complète : « Nous voulons les mêmes droits pour tous les citoyens. Marre du racisme d'Etat, d'une justice à deux vitesses ou de la crise générale du logement!»Lucie Romano