Dans l'appartement du «dépeceur» canadien

6 contributions
Publié le 2 juin 2012.

FAIT DIVERS – Des photos de l’appartement dans lequel Luka Rocco Magnotta vivait à Montréal ont été dévoilées vendredi…

Sur les clichés plus de traces des atrocités commise : le petit appartement situé dans le quartier Côtes-des-Neiges de Montréal apparaît vide et rangé. Matelas contre le mur, salle de bain immaculée. Au moment de sa découverte, les policiers avaient pourtant déclaré n’avoir jamais vu une scène de crime aussi horrible.

C’est là que Luka Rocco Magnotta, 29 ans, également connu sous les noms de Eric Clinton Newman et  Vladimir Romanov, est supecté d’avoir tué et démembré sa victime, un étudiant chinois de 32 ans dans la nuit du 24 au 25 mai, avant d’en envoyer des parties à des formations politiques canadienne. Un crime qu’il a filmé et mis en ligne sur Internet avant de prendre la fuite, certainement à l’étranger.

Dès jeudi un mandat d’arrêt international a été lancé par Interpol. Selon les enquêteurs, Magnotta aurait pris l'avion de Montréal vers la France le 26 mai. C'est là que les policiers auraient perdu sa trace. Une source policière française a cependant indiqué à l'AFP que les policiers français n'ont «aucune certitude» sur la présence en France de Luka Rocco Magnotta.

«On a même mentionné qu'il pourrait être revenu au Canada sous une autre identité», a ajouté un porte-parole de la police.

Dans une interview accordée à l'AFP, un voisin du suspect raconte avoir souvent croisé le jeune homme «très étrange» toujours affublé d'une perruque: quand il lui disait bonjour il n'avait jamais de réponse, «c'était comme parler à un mur».

C.P. avec agence
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr